PROBLEMES EXTENSIONS DE CHEVEUX

Un petit retour sur les mises en garde concernant  la pose et la dépose d'extension capillaires. Les extension de cheveux séduisent de plus en plus de femmes étant devenu un service à un prix abordable. Néanmoins ce service reste une prestation nécessitant un professionnel formé, une qualité de cheveux et du système de fixation (kératine, connectors, bandes adhésives...) et un temps de pose de plusieurs heurs, ce qui explique le caractère luxueux de la prestation. Biensure l’appât du gain comme dans de nombreux domaines a déclenché le boom de la pratique par des personnes non formées ou utilisant du matériel médiocre et faisant du tort à la profession. 

L'important n'est pas d'exclure les extensions de cheveux, il serait dommage de se priver d'une telle facilité pour changer de look ou pour se sentir bien dans votre peau, mais d'apprendre à déceler les signes pouvant vous éviter la déception.   

Les extensions de cheveux sont un atout de beauté pour vous et un service technique devant être maîtrisé par le ou la Technicienne, qui l'effectue. D'une part parce que c'est tout simplement un service payant et surtout parce-qu’une mauvaise pose peut avoir des effets désastreux sur vos cheveux naturels qui quand à eux font partie à part entière de votre corps et de votre physique.

Récemment, j'ai encore pu constater et réparer des catastrophe, heureusement prise à temps, ayant pu se dégrader jusqu'à la perte des cheveux naturels des clientes ou une casse les obligeant à les couper.

Je vous expose quatre cas récents illustrés et vous mets en garde une fois de plus car un professionnel de la pose d'extensions capillaires n'est pas celui qui s'invente Technicien. Les différentes techniques de pose s'apprennent, se testent et demandent un laps de temps avant une bonne maîtrise.

Les cas les plus pénibles me semblent ceux provoqués par les professionnels de la coiffure. Biensure attention, je n'entends pas par là que tous les Coiffeurs sont inaptes à poser les extensions de cheveux et bien au contraire ils sont les plus aptes à pratiquer ce service, qui nécessite une bonne connaissance du cheveu naturel mais sous réserve d'y être formé, chose que beaucoup omettent en improvisant et abusant de la confiance de la cliente, qui se croit à l'abri de mauvaises expériences dans le salon de coiffure ! Il est important de comprendre, que la pose d'extensions est une formation indépendante et tout coiffeur ne peut pas s'improviser Technicien de la pose d'extensions sous prétexte qu'il est Coiffeur (voir mon précèdent article ICI).

Les cas sont multiples comme aussi certaines techniciennes en tissage qui pensent pouvoir maîtriser la pose à la kératine à chaud alors que les techniques sont très différentes et bien souvent ne s'adressent pas à la même clientèle puisque chaque type de cheveux doit recevoir la méthode la plus adapté à sa nature et le tissage est pour ainsi dire réservé aux cheveux africains.

Finalement le cas de la bonne copine ou d'une personne quelconque s'aventurant à jouer à l'apprenti sorcier est exclu, ne cédez pas au prix dérisoire !

5 Cas récents de problèmes de pose et dépose d'extensions capillaires : 

1er CAS D'UNE POSE D'EXTENSIONS POUVANT ETRE NÉFASTE POUR VOS PROPRES CHEVEUX.

Une coiffeuse propose à une cliente de lui réaliser une pose d'extensions de cheveux sur une base de cheveux naturels très courte environ 5CM sur le dessus du crâne et moins de 2CM sur la nuque. A noter qu'il et fortement déconseillé de procéder à une pose à moins de 7CM minimum pour une question esthétique. La kératine ne se pose pas sur le dessus de la tête (pose sur tête complète ne signifie pas tête entière) alors imaginez une coupe de cheveux effet hérisson au dessus et longueur en bas ! Heummm beufff !

Ainsi la coiffeuse jusque semblant honnête facture cette pose à 150E en stipulant bien à sa cliente que c'est sa 1ère tentative et que c'est un prix modèle. Malheureusement, sans avoir préalablement été formée au techniques, la pose est réalisée loin des règles de l'art :

 

  • les mèches sont disposées sans aucune géométrie donc manque de masse, manque de volume, manque d'homogénéité...

  • les mèches sont trop épaisses pour les mèches de cheveux naturels sur lesquelles elle ont été fixées

  • les points de fixation sont énormes, mal roulés et de toutes les formes. Les points n'étant pas bien fermés l'effet est néfaste pour la tenue puisque les produits capillaires et l'eau s'infiltrent réduisant la tenue de la kératine

  • les mèches sont posées sur le dessus du crâne avec un résultat esthétique désastreux

  • le sujet du retrait des mèches n'ayant pas été abordé lors de la pose la cliente se voit dans l'obligation de payer 50E de plus pour rapidement retirer ce désastre.

  • la coiffeuse annonce à la cliente qu'une pose de 200 mèches avait été réalisée sur sa tête alors qu'après vérification j'en ai comptabilisé 150 maximum

  • l'ensemble fini rapidement sous environ 6 semaines par provoquer un début de casse du cheveu naturel

  • une ou 2 mèches retirées préalablement par la coiffeuse ont été retirées d'une manière agressive pour le cheveu et le cuir chevelu de la cliente avec l'utilisation du produit spécifique au retrait mais sans la pince prévue à cet effet. Un martyre !

 

REMEDE : UNE DEPOSE URGENTE

 

Après ce constat un retrait rapide s'est imposé. J'ai passé plus de 2 heures à retirer les points de kératine énormes pour certains encore bien accrochés avec bien évidemment produit et pince, outil indispensable, afin d'écraser la kératine jusqu'à me provoquer des ampoules aux mains. Certaines mèches avaient déjà cassées et tirées sur le bulbe puisque j'ai trouvé des trous bien visibles correspondant à l'emplacement des mèches. 10 jours de plus et le résultat aurait été irrémédiable.

 

CONCLUSION

 

Exemple type d'une pose n'ayant pas respecté le protocole des règles de l'art. Nous pouvons tout à fait admettre le fait que c'était la 1ere pose pour cette coiffeuse cependant le manque de la pratiques est excusable mais pas le manque de technique ni l'abus de confiance puisque entre 150 et 200 mèches la marge représente une grande différence de prix lors d'une pose normale. On peut tout a fait imaginer, que cet abus de confiance peut se reproduire lors d'une pose facturée à la mèche et que dire si de plus est cette pose risque de ne pas être réalisé selon la technique professionnelle. Il est important de bien exiger la transparence :

  • fournisseur des cheveux (mèches)

  • le nombre de mèches posées et leur poids + longueur

  • la transparence du forfait qui doit stipuler si oui ou non la dépose est comprise sinon le coût que cette dernière représenteras approximativement dans quelques mois

 VOIR LA POSE AYANT SUIVI CETTE DEPOSE 15 JOURS APRES (15 jours durant lesquels il est recommandé de faire des soins réparateurs) ICI ALBUM technique Cold System

253362-131818497016834-1570326664-n.jpg941718-131818307016853-894900737-n.jpg307079-131818130350204-221013606-n-2.jpgp1150749.jpg972145-131818413683509-1682548020-n.jpg


2nd CAS D'UNE POSE D'EXTENSIONS POUVANT ETRE NÉFASTE POUR VOS PROPRES CHEVEUX.

Une coiffeuse dans un salon pignon sur rue, réalise une pose d'extensions de cheveux pour une valeur de 300E. La cliente remarque rapidement, que les extensions s’emmêlent vite et surtout que les points de kératine sont fort peu discrets du fait d'avoir été posé très haut. Elle demande alors à sa coiffeuse de lui retirer les rangées en trop et se voit facturer 30E supplémentaires de retrait alors que le désordre n'était pas un simple caprice mais une question d'esthétique qualifiée et flagrante provoquée par la professionnelle.

Vient alors le désarrois de la cliente face à la qualité médiocre des cheveux étant rapidement devenus ingérables, secs et impossibles à coiffer. Face à la problématique entre en jeu la bonne copine, qui se propose de retirer les mèches au fer à lisser afin de lui éviter les frais du retrait supplémentaires. Bien évidemment la catastrophe se produit et la kératine fond et s'étale sur les cheveux naturels de la copine.

Malgré le produit spécifique de retrait acheté par la jeune femme, impossible de retirer les résidus de kératine (sans la pince de retrait l'action était impossible).

Les jours passants le tout a fini par s’emmêler provoquant presque des dreadlocks par endroits.

 

REMEDE : UN TRAVAIL DE PATIENCE ET DE DEMELLAGE

 

Plus qu'une dépose basique, j'ai du démêler des dizaines de nœuds, finir par enlever définitivement la totalité des gros résidus de la kératine tout en appliquant au fur et à mesure de l'huile d'amande douce pour nourrir et défroisser tans bien que mal les cheveux naturels de la jeune femme. Finalement le travail a pu être réaliser à l'aide de la pince de dépose et de l'huile d'amande douce m'ayant permis d'éviter le produit chimique de dépose tout en nourrissant et massant les cheveux naturels. Un petit massage du cuir chevelu afin de réactiver la circulation sanguine de la peau du cuir chevelu endolori a apaisé l'inquiétude de la jeune femme, qui se voyait déjà couper ses cheveux.

 

CONCLUSION

 

La masse de cheveux naturels a malheureusement été appauvrie par une assez importante casse cependant nous avons remédié au problème d'une manière douce et la coupe courte a pu être éviter même si l'idée d'un lissage brésilien s'impose.

Une fois de plus le conseil de la transparence s'impose. Demander toujours si le forfait de la dépose est compris dans la pose sinon renseignez vous sur le coût futur. Veillez à ce que la qualité des cheveux utilisés soit irréprochable (voir article). Il vous est difficile de voir à l'oeuil nu si les cheveux sont de qualité mais vous pouvez demander qui est le fournisseur et vous renseigner auprès d'autres clientes, sur des forums etc...

Faites attention lors de la pose et expliquez bien à la technicienne (normalement elle ou il doivent vous poser ces questions lors du diagnostic ou avant de commencer la pose, qualité d'un service de qualité) quelles sont vos habitudes de coiffure afin que le professionnel puisse adapter la pose à vos besoins. Si vous avez le sentiment que les rangées du dessus seront en trop et qu'il vous sera impossible de les cacher avec votre épaisseur du dessus du crâne, stoppez le travail car parfois il vaut mieux d'avoir moins d’épaisseur mais une discrétion des points de fixation.  

p1150823.jpgp1150824.jpgp1150825.jpg

3ème CAS D'UNE POSE D'EXTENSIONS POUVANT ETRE NÉFASTE POUR VOS PROPRES CHEVEUX.

Cas d'une pose personnelle sur modèle dans le cadre d'un test fournisseur.

J'ai posé environ 160 mèches sur cheveux d'une texture lisse et assez fine mais avec une masse importante. Les cheveux étaient méchés blond.

Dans le cadre d'une pose test les modèles s'étaient engagées à se faire suivre régulièrement cependant la modèles en question n'a pas respecté les RDV d'entretien.

Moi-même n'ayant pas pu gérer l'entretien de ses extensions et elle n'ayant pas su les entretenir correctement au niveau des points de fixation, on a été contraint de retirer les extensions à l'issue de 3 mois de pose.

 

REMEDE : UN TRAVAIL DE PATIENCE ET DE DEMELLAGE

 

La dépose a eu lieu dans la semaine ayant suivi mon constat. Les cheveux avaient formé des nœuds très importants entre la racine et le point de fixation et il n'était plus possible de remédier au problème sans retirer les points de fixation. Laisser les nœuds en place aurait provoqué la casse.

 

CONCLUSION

 

Aucune séquelle sur les cheveux naturels puisque la dépose a eu lieu à temps et en douceur avec patience et outils adéquates (nouvelle pose prévue dans 15 jours durant lesquels il est recommandé de faire des soins réparateurs) cependant QUEL DOMMAGE, les cheveux des extensions quand à eux étaient encore de très bonne qualité et la pose aurait pu rester en place facilement encore durant 1 mois et demi. L'importance de l'entretien personnel et professionnel de vos extensions de cheveux n'est pas à négliger puisque c'est non seulement vos cheveux naturels qui risquent d'être abîmés ! Votre porte monnaie aussi risque de faire la grimace !

VOIR CETTE POSE ICI ALBUM

p1160052.jpg

p1160053.jpgp1160054.jpgp1160057.jpg

4ème CAS D'UNE POSE D'EXTENSIONS POUVANT ETRE NÉFASTE POUR VOS PROPRES CHEVEUX.

Une technicienne en pose du tissage pignon sur rue pose un tissage à une cliente au cheveux extrement fins (ce que l'on peut appeler cheveux de bébé), biensure la pose ne tient pas, le tout glisse rapidement et provoque un peu de casse. La cliente se voit alors proposer de tester quelques mèches de cheveux à la kératine à chaud. En guise d’essaie 2 ou 3 mèches sont posées et environ une semaine après les mèches finissent par tomber la racine du cheveu naturel y compris.

La jeune fille souhaitant vraiment épaissir et allonger ses cheveux me consulte et je fini rapidement par comprendre, que les 3 mèches étaient bien trop épaisses et lourdes avec un point de kératine bien trop gros. Le tout ayant trop sollicité la résistance fragile des cheveux naturel pour définitivement arracher le bulbe (la racine). Dans l'ensemble la catastrophe reste limité mais vous pouvez imaginer le résultat sur une tête complête.

 

REMEDE ET RECHERCHE D'ALTERNATIVES

 

Afin de comprendre la situation et tester la résistance des cheveux nous avons en commun accord procédé à un test :

 

  1. Pose de 2 mèches à la kératine à chaud avec un poids faible 0,5G sur des mèches de cheveux naturels de la taille adaptée (env.1cm2) et un point de kératine petit et fin.

  2. Pose de 2 mèches à froid avec des micro-rings (prévus idéalement pour la pose sur cheveux fin) avec un poids de 0,85G

  3. Une bande adhésive (skin weft) d'une largeur de 1.5 CM

 

RESULTAT DU TEST

 

  1. Les 2 mèches à la kératine sont toujours en place presque 3 mois après sans casse ni arrachage du bulbe.

  2. Une des 2 mèches au micro-rings à glissée et la 2 nde a arraché les bulbes du cheveux naturel sous environ 10 à 15 jours d’intervalle

  3. La bande adhésive a glissé, arraché et cassé quelques cheveux naturels à moins de 2 semaines.

 

CONCLUSION

 

Je suppose que vu la situation, vous auriez pensé, que la problématique se situait dans la pose à la kératine ! Contrairement aux idées reçues le réél problème n'est donc pas la méthode de pose dans ce cas précis mais le poids des extensions. Un micro-ring (même avec du silicone de protection) est tout autant capable d'arracher ou casser un cheveu naturel si le poids de la mèche est trop lourd par rapport à ce que le cheveu naturel est capable de supporter. L'importance du choix des extension est donc primordial ! Il est tout autant important de ne pas considérer les bandes adhésives comme une solution rapide et pas cher. Dans l'idéal adressez vous tout de même à un professionnel même si aujourd'hui la vente de ces produits est même présenté à la télévision par de grandes marques de produits capillaires les ayant proposé à la vente libre service. Si vous avez les cheveux très fins poocédez préalablement à une pose test ou optez pour la technique Cold System (technique à froid peu répondu mais ayant fait ses preuves, possibilité de pose même cheveu par cheveu Voir dans albums sur ma Page Facebook).

5 ème CAS D'UNE POSE D'EXTENSIONS POUVANT ETRE NÉFASTE POUR VOS PROPRES CHEVEUX.

Cela fait plusieurs fois, que j'entends ou je lis, qu'il serai préférable de ne pas se laver les cheveux avant une pose d'extensions de cheveux.

 

FAUX

 

Ce principe est valable pour la coloration des cheveux et dans ce cas on préconise de faire la couleur sur des cheveux légèrement gras.

 

POURQUOI ?

Parce-que naturellement le sébum fait office de protection contre le produit chimique, qui est la coloration. Il protège autant le cheveu que le cuir chevelu.

 

QU'EN EST-T-IL DES EXTENSIONS DE CHEVEUX ?

 

Concernant la pose d'extensions capillaires à chaud, il est important de procéder à la pose sur cheveux lavés dans l'idéal la veille. Le sébum comme toute autre substance grasse aura pour effet de créer une barrière entre vos cheveux et la kératine. Finalement comme pour une pose d'ongles (résine/gel UV /fibre de soie) il faut dégraisser pour une meilleure adhérence.

 

CONCLUSION

 

AVANT POSE :

 

6 ème CAS D'UNE POSE D'EXTENSIONS POUVANT ETRE NÉFASTE POUR VOS PROPRES CHEVEUX.

Cas d'une pose personnelle.

J'ai toujours été contre la pose de mèches d'1G, sauf pour cheveux très épais pouvant supporter ce poids. Récemment j'ai souhaité retenter l'expérience sur une fille ayant des cheveux costaux. Jusque là aucun problème, ses cheveux étaient tout à fait aptes à supporter cette charge (je ne me serai pas aventurer si ce n'était pas le cas).

En temps normal si les cheveux sont assez épais sans l'être à l'extrême, j'opte pour une éventuelle pose de 1G à l'arrière et je découpe la mèche de 1G en 2 à environ 2/3 ou 3/4 afin d'obtenir du en. 0,7G (exemple ici https://www.facebook.com/media/set/?set=a.557280541003661.1073741841.128461553885564&type=3).

Cette fois ayant pour l'habitude, que la fille en question, prends RDV chez son coiffeur afin de procéder à une coupe avec un bon dégradé devant, ce qui enlève du poids aux mèches, je laisse donc les 1G sur les tempes aussi. Je pensais donc qu'une coupe habituelle suivrai et que le poids du 1G se transformerai rapidement en 0,6G-0,75G.

PROBLEME : La coupe n'a pas été effectuée comme d'habitude ainsi les 1G sont restées des 1G

  1. Au bout de 1 mois le poids dérange, ça tire, ça gratouille (normalement ça ne gratouille pas plus de 3 semaines grand maximum en temps normal sur un cuir chevelu pas trop sensible c'est 6 jours et parfois zéro démangeaisons)
  2. Au bout de 1 mois et demi la dépose s'impose sur les tempes, on fini par tout retirer par sécurité pour laisser le cheveu naturel se reposer de ses émotions.
  3. On sait tous que nos 2 profils ne sont pas identiques et c'était le cas ici aussi. Une des tempes avait des cheveux un peu moins épais. Erreur, je ne m'en suis pas méfiée et pour cause j'étais persuadée, qu'une coupe aurait lieu mais NONNN :

DEGATS : 2 mèches d'extensions ont arraché les 2 mèches de cheveux naturels, qui seraient de support.

1384908-719878981374426-160852140-n.jpg

A RELATIVISER ET PRENDRE EN COMPTE :

  • Les cheveux de la tempe étaient légèrement plus faibles que la tête entière (mais voir ce détail à l'oeil nu c'est du 50/50 donc 1 chance sur 2 de vous louper)
  • La photo est un gros plan donc les dégâts semblent plus gros que dans la réalité
  • Le phénomène s'est produit uniquement sur ces 2 mèches à l'endroit où les bulbes semblent avoir déjà affaibli par le passé

 

CONCLUSION :

Malgré des cheveux épais, je resterai comme je l'ai toujours été méfiante envers les mèches de 1G. C'est trop lourd principalement pour les tempes. Parcontre à prendre en considération que si vous dégradez en coupant un bonne longueur sur les parties sensibles, vous couperez de la longueur donc du poids. Ainsi les 1G ne sont pas à exclure mais il est important de savoir ce qui sera fait après la pose. 

Ici les dégats sont petits (malgré la photo très impressionnante) mais si ça arrivait sur une grosse partie de la tête ??? DANGER

Il s'avère que sur une même tête il peut y'avoir des endroit plus fragiles donc par précaution si aucune coupe n'est prévue (je ne parle pas d'épointer mais d'une coupe bien dégradée surtout à l'avant) optez pour des 0,8G. C'est le poids le mieux adapté pour les cheveux européens alors ne jouez pas avec le feu.

Date de dernière mise à jour : 09/10/2013

Veuillez signaler tous problèmes TECHNIQUES à Engel-Illusion

 

''Offre modifiable sans préavis''

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site